Architectures Raphaël Gabrion

Approche

 

 

 

L’architecture n’est pas un slogan publicitaire. A l’heure où la communication de masse produit un monde artificiel où le signe d’une chose tend à exister plus que la chose elle-même.

Pourtant, la temporalité et la présence matérielle d’un bâtiment imposent de penser l’architecture au-delà de l’immédiateté et de la nouveauté.

Selon l’idée que je m’en fais, elle n’est ni un message, ni un signe, mais une enveloppe, un arrière-plan pour la vie qui passe, un subtil réceptacle pour habiter et être.

Nous croyons à la qualité des choses ordinaires ne portant pas de messages particuliers.

Cette qualité appelant souvent la patience du regard. Le désir, la raison pratique, la perception, la résistance, le génie des choses, les souvenirs, l’atmosphère d’un lieu, la construction du regard, l’idée constructive, et l’univers programmatique sont autant de thèmes qui jalonnent la fabrication des projets de l’atelier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le monde réel, la construction appelle des responsabilités écrasantes tant socialement que du point de vue de la pérennité du bâtiment. L’acte de construire demande maturation, sédimentation des idées et engagement. Conscients d’être perçus par de nombreux commanditaires comme de simples prestataires, nous nous voyons plutôt comme des acteurs responsables de notre société et de son cadre de vie porteur de sens et de valeurs.

A l’heure de la crise écologique, l’urgence de modifier nos modes de vies désastreux pour l’organisme Terre est connue et nous impose de développer une vision critique du phénomène « vert ». Nous ne sommes pas thermiciens, ni biologistes de l’écosystème. Néanmoins, nous devons apprendre à repenser nos manières d’habiter le monde de façon moins gaspilleuse, moins égoïste et plus sensible et solidaire.

Enfin, Le terrain du chantier nous rappelle par-dessous tout que l’acte de bâtir est un acte fondamentalement optimiste et raconteur d’une histoire écrite par la matière, l’assemblage et la forme. Raconteur d’atmosphères et de lieux où être, raconteur d’histoires d’architecture(s).